FESTIBLOG 2009 le REPORTAGARIKKO

 

 

 

Bonjour petit peuple de mon blog !

 

 

Aujourd’hui je vais vous raconter comment c’est déroulée mon après midi de samedi au Festiblog 2009 .

 

 

Cé quoi le Festiblog ???

 

 

Ben…

 

Vla l’affiche !

 

 

 

(Cliques sur la zoulie affiche et vas voir avec tes yeux… puis tu reviens… je t’attends… enfin… pas deux heures quand même !)

 

 

Mais, c’est pô la peine de te précipiter gentil lecteur… parce que là maintenant c’est déjà termine ! Ben ouais désolé ! Fallait y penser avant…

 

 

(ricane ricane...)

 

 

 

Le Festiblog c’était là dans le 3ème arrondissement de Paris (plus belle ville du monde… forcément !), juste devant la mairie de l’arrondissement !

 

 

Mais qu’est ce que j’allais faire dans ce Festiblog alors que bon… la BD c’est pô trop mon truc et que je suis particulièrement misanthrope (c’est  pô ma faute, c’est qu’en général les gens ne méritent pô mon amour !)

 

 

Sauf que là… au programme il y avait Notre Nath, de Grumeautique et que je ne voulais pô rater ça ! (et puis y avait rien à la télé !)

 

 

Alors, la perspective de me faire dédicacer mon « Petit Grumeau Illustré » m’avait jeté hors de mon lit à une heure indument matinale(11h30) afin de me rendre dans le cœur de la capitale pour aller la saluer bien bas (pas la capitale … c’étais Nath que j’entendais saluer !).

 

 

 

(C’est ça le petit Grumeau illustré, c’est très joli, c’est très drôle et si vous ne courrez pas l’acheter je tuerais un hérisson toutes les deux heures !)

 

 

Comment ??? On me dit qu’il y aurait encore quelques irréductibles de mes lecteurs (ou alors bouchés à l’émeri) qui ne savent pas qui est Nath !

 

 

Pour un rappel de vaccin cliquez ici

 

 

Donc j’enfourche mon fier destrier et je me rends sur place !

(bon ok… j’ai pris ma bagnole parce que le réseau parisien fait rien qu’à empêcher les Rikko d’aller dans le 3ème arrondissement sans changer 14 fois de rame au risque de se perdre et de n’être retrouvé que 2000 ans plus tard totalement momifié à la station Pyramides.)

 

 

 

 

Et c’est donc ici que commence le :

 

 

 

REPORTAGE A RIKKO

(avec de l’action, des rencontres inattendues, du suspense, de l’amour, et peut être même des duels à l’épée… mais c’est pô sûr !)

 

 

OOOOOOPs j’ai oublié de vous dire que c’est un reportage qui est tellement bien que je vous ai prévu des ambiances sonores pour mieux restituer l’ambiance du moment, donc, quand vous voyez un truc machin comme ça :  c’est un lien vers deezer et la musique qui colle le mieux à l’émotion du moment ! (la rédaction ne rechigne devant aucun effet multimédia pour vous aider à bien vous pénétrer de l’importance du moment !)

 

 

 

Reprenons :

 

REPORTAGE A RIKKO

 

 

Il était une fois,

Dans un arrondissement très très éloigné

Alors que l’Empire contrôle la galaxie et que quelques rebelles tentent de restaurer la République

 

 

….

 

Euh... Excusez moi… c’est la musique…

 

 

Je reprends !

 

Donc j’arrive à proximité de la croix sur mon plan (ben ouais, les pirates ils mettent des croix sur les plans pour signaler où se trouve le trésor !) et avise le charmant petit square qui jouxte la Mairie et qui s’appelle ….

 

 

Et qui s’appelle…

 

 

Ptain , j’lavais noté… cé trop bête !

 

 

Voilà !!!  Le Square du Temple !

 

 

 

 

Le square très joli avec ses canards crétins parce que ya pô de lapin

 

 

Très joli petit parc du « je sais pas siècle » où les enfants jouent sur des espèces de machins en bois qui ressemblent assez bizarement à des animaux colorés alors qu’en fait on ne me la fait pas, ce sont de véritables engins de tortures !

 

 

Ô combien de chevilles

Combiens de jambes naines

Sont parties à l’hosto pour des courses lointaines !

 

 

A proximité d’un bac à sable, qui peine à rappeler au bambin la chaleur estivale des plages, même s’ils ont quand même apporté pelles seaux et râteaux ! Je jette un coup d’œil… si un môme a abandonné un seau rouge à porté de main et que les mères où les nounous ne regardent pas… je barboterais le seau comme trophée… mais de seau rouge point… tout fout le quand !

 

 

Par contre, les pelouses étaient envahies de jeunes gens aux vêtements bigarrés qui laissaient présager d’un rassemblement dans les proches environs… La présence de quelques carnets de dessins griffonnés sur les genoux de quelques uns acheva de me rassurer : j’étais sur la bonne voie !

 

 

Et dans le parc, il y avait des fleurs très jolis alors j’ai pris une photo des fleurs très jolies...

 

 

 

 

Bon d’accord… j’ai merdé, c’est flou… mais je vous assure c’étais très joli !

 

 

Et puis je vous ai pas dit, mais on a eu un bol de chez chanceux !!! Parce que la Météo était extrêmement favorable grâce à un anticyclone qui interdisait au moindre cumulonimbus de pointer son pif moutonneux et humide à proximité de la fiesta !

           

           

 

 

Je dis ça parce que comme ça vous pouvez vous imaginer la douceur du climat, le soleil sur votre visage et jeunes filles en jupes courtes qui passent… mais c’est pô le sujet !

 

 

On me dit que c'est normal, que c'est l'été indien ! Mouais... je resiste à vous mettre du Joe Dassin... j'ai quand même ma dignité !

 

 

D’une enjambée leste et décidée, je traverse le parc avec en ligne de mire la Mairie du 3ème et la croix sur mon plan.

 

 

 

Ça c’est une photo que j’ai récupéré parce que la mienne elle était floue !

 

 

Et me voici plongé dans un campement estival digne des meilleurs centre de transit pour sans papiers, sauf que manifestement les protagonistes ne faisaient pas la queue pour la soupe… ou alors ils avaient l’intention de manger la bonne soupasse sur des livres et des carnets !... Peu probable… j’étais à destination !

 

 

 

 

(j’ai pris une photo de ce joyeux endroit… bon ok c’est un peu flou… mais c’est l’idée !)

 

 

Avant de me lancer benoitement dans mon pèlerinage en direction de l’élue de mon cœur (c’est de Nath que je parle), je me suis rendu à la tente idoine afin de me lester d’ouvrages dont j’avais la commande…

 

 

Dont un petit Grumeau Illustré à faire dédicacer pour… ça vous regarde pô !

 

 

Et des bouquins il y en avait plein :

 

 

 

(La preuve par Aude que je remercie)

 

 

Oui parce qu’aussi, le Festiblog c’était l’occasion de se procurer le VDM illustré collectivement et en avant première s’il vous plait ! (et notre Bouffon y a commis quelques gribouilles bien sympas)

 

 

C’est ça le VDM illustré !

 

 

Vous connaissez pas VDM ????

 

Bon allez, je suis trop bon, allez voir le site, des heures de rigolades, a consommer avec modération quand même sous peine de se dire que la vie des autres ne vaut pas la peine d’être vécue, ce qui nous fabriquerais des tueurs en série très crédibles mine de rien !

 

 

-----http://www.viedemerde.fr/----

 

 

 

...J’avais lesté mon sac.

Même par grand vent, rien ne pouvais m’empêcher d’atteindre mon but ! Je me suis alors précipité pour prendre ma place dans l’hallucinante file d’attente. Mais là… je me heurte à un joyeux bordel façon troupeau d’ovins (ovins... pour mouton... ceux qui ont lu OVNIS sont comme Jean-Claude...bourrés !). En promettant d’échanger de la verroterie contre quelques informations, j’arrive à identifier le long serpent de têtes et de dos qui menait au saint Graal… Enfin… à notre Nath quoi ! La taille du serpent me renseigna immédiatement sur la durée de mon attente : entre vachement longtemps et demain !

 

 

Je pris mon mal en patience et dans l’autre main mon VDM tout neuf…

 

 

Ben ouais, quitte à patienter, autant en profiter pour bouquiner… Je me suis senti un peu seul avec mon VDM à la main alors que chacun arborait avec adulation son « Petit Grumeau Illustré »… Que voulez-vous… Je ne peux pas m’empêcher de faire mon intéressant !

Mais j’ai assumé et dévoré y-celui l’ouvrage tandis que la longue file de pénitent avançait en rang compact et silencieux vers la tente blanche de toutes les félicités !

 

 

 

(ça c’est la tente avec le bout de papier qui dit que là en dessous il y a Nath, merci à Aude… la mienne était floue !)

 

 

 

Puis, j’ai eu lu l’intégralité du bouzingue tout en avançant de 564 cm à peu près… Et pourtant je ne lis pas particulièrement vite !

 

 

Et puis à force de prendre le soleil sur la tête… il faisait bien chaud…

 

 

 

 

N’ayant plus rien à lire (ou alors le plan de paris… pô super…) je me suis un peu plus intéressé aux autres humanoïdes autour de moi, pour tout dire des bipèdes dont l’ADN est très proche du mien, mais dans des proportions qui forcent le respect si on le compare au patrimoine génétique de l’émeu de Nouvelle Zélande.

 

 

Les gens dans la queue :

 

 

Loin des préoccupations canines où le moindre Médor s’exprime (Wouah Wouah !) ou renifle le postérieur de celui devant lui, l’homo festiblog qui poireaute (même si il y avait une majorité de nénettes il faut bien le dire et pour la plus grande joie de votre serviteur !) ne se lie pas tellement avec son entourage.

 

 

Cela s’explique très bien sociologiquement parlant :

 

 

Celui qu’est devant, c’est l’ennemi, celui à cause de qui tu vas patienter plus longtemps… Il est arrivé avant… Par fourberie sans nul doute ! On aura donc du mal à le trouver sympathique, d’abord parce qu’il ou elle est mal élevé, puisqu’il me tourne le dos… Bon d’accord, moi j’ai discuté avec la demoiselle devant parce qu’elle avait l’air sympa… Mais bon… ça reste l’exception qui confirme la règle …

 

 

Et celui (ou celle) qui se trouve derrière vous, c’est encore pire… Vous sentez que c’est lui qui vous hait pour les même raisons…. Si vous êtes paranoïaque, cette situation est totalement intenable ! Si vous ne l’êtes pas, c’est probablement le meilleur moment pour le devenir !

 

 

Manifestement, la file d’attente pour tata Nath a beau être éclectique, comme d’habitude ma grande taille et mon grand âge font que :

 

 

1        On se demande ce que je fout là

2        On se demande ce que je fout là

 

 

 

(n’allez pas croire que je me répète, c’est seulement que comme on me voit de plus loin, il y a plus de gens qui le dise …)

 

 

De toute façon, dans toute cette foule on est seul… Sauf ceux qui sont venus en bande et qui se referment en cercle, telle une petite boule qui roule le long de la file d’attente, sorte de diabolo semi compact des lois physiques des files d’attente !

 

 

Mais bon… on est pô là pour étudier les lois physiques des mouvements de foule gérée par la théorie du chaos ambiant !

 

 

Fort de ma haute taille… j’avise un grand gaillard au loin, en plein dans ma ligne (sextant à l’appui) de mire. Le gaillard, bras croisé, la mine scrutatrice est debout, certainement juste derrière notre belle dedicaceuse (tiens je sais pas si ça existe dédicaceuse.. on a qu’à dire que oui…). N’ayant rien d’autre à faire que de laisser divaguer mon imagination, je me suis demandé si Notre Nath n’avait pas fait appel à quelques garde du corps afin de préserver son intégrité physique, voir de se débarrasser rapidement de quelque importuns qui se seraient trompés et pour le coup auraient été déçu d’apprendre que non … la queue pour la soupe c’est pô ici !

 

 

Ne reconnaissant pas l’inconnu (et c’est logique) je me suis dit que tiens ; pour une fois, le service d’ordre n’avait pas l’air mouldave.

 

 

C’est alors que je vis l’individu, ci-avant décris, commencer à tanguer, assurant son équilibre d’une jambe sur l’autre. D’aucuns auraient pu naïvement penser qu’il faisait cela pour soulager les fourmis de ses gambettes puisque le bougre semblait par sa posture plus proche du marbre inamovible que d’un danseur de techntonik.

 

 

Mais moi on me la fait pas !

 

 

Ce dangereux individu cherchait à nous hypnotiser par sa danse du cobra…

 

 

Bon… non… en fait, c’étais Papa grumeau et il avait vraiment des fourmis dans les jambes… mais  j’anticipe !

 

 

Et par ailleurs, et je crois qu’on sera tous et toutes d’accord, sans vouloir critiquer la grande qualité des dessins de notre Nath : IL EST MIEUX EN VRAI !

 

 

 

Tiens par exemple, voilà une illustration où on voit bien papa grumeau… ben il est mieux en vrai !

 

 

 

Ha ! et puis je voulais vous parler d’autre chose !

 

 

 

De ses regards de dévotions, rivés sur la relique entre leurs mains tremblantes, de ses chers fans qui remontent la file en sens inverse ; admirant l’œuvre encore pas sèche qu’ils tiennent, émus, tel le saint suaire.

 

 

Celui qui a obtenu sa dédicace n’est que dévotion, il a de la lumière dans les yeux, il bouscule, sans-gêne, la file qu’il remonte tout à sa joie… C’est flippant !!!

 

 

Oui, c’est toujours un vif plaisir de voir que… un de moins !

 

 

 

Et puis soudain !

(enfin… je dis soudain… c’est un peu pour créer un effet parce qu’en fait de soudaineté, si j’avais eu mauvais esprit j’aurai trouvé le temps long !)

 

 

Je me suis retrouvé face à ma muse !

 

 

 

 

Moment d’émotion …..

 

 

Enfin.. pour elle … moi j’ai l’habitude ! Je me vois tous les jours dans la glace, je ne suis plus impressionné !

 

 

Pour ceux qui n’ont jamais eu la chance de la rencontrer je dirais qu’ils ne savent pas ce qu’ils ratent…

 

 

C’est beau…

 

 

C’est gentil…

 

 

C’est simple…

 

 

C’est du bonheur…

 

 

Et puis l’outillage !!!!

Je vous dis pas !

 

Enfin si je vais vous dire !

 

 

Des très jolis crayons bien taillés, du chocolats et des tagadas en veux tu en voilà (bon… moi j’aime pô les tagadas.. ; mais c’est pô grave !)

 

Mais alors les crayons !

 

 

 

 

Les crayons vachement beaux!

 

 

 

 

Le critérium (ouais c’est ptête pas exactement celui là, mais c’est l’idée)

 

 

 

 

Et voici l’artiste dans ses œuvres (si si si c’est ses vrais mains !)

 

(Merci AUDE, moi la mienne elle était floue !)

 

 

 

Et ce chignon !!!

 

C’est bien simple, c’est la réplique exacte (à cake chose prêt) d’une coiffure de la renaissance peinte par Boticelli.

 

 

  

 

Et je le prouve !

 

Le vrai de NATH          L'autre par Boticelli (qu'a copié c'est sûr!)

 

 

 

On a échangé quelques mots, des sottises, elle m’a fait une super dédicace, et une deuxième pour … ça vous regarde pô ! (Je crois que si j’avais été moins grand et costaud, les gens dans la queue m’auraient immolé !:)

 

 

 

 

Ouais, je sais... elle est à l'envers... et alors vous avez qu'a retourner votre écran c'est un reportage interactif!

 

 

 

Après ce moment de pure grâce je suis allez me faire un pti panaché en terrasse !

 

 

 

Ensuite j’ai un peu erré en charmantes compagnies et on a décidé de refaire la queue juste pour le fun (ouaip… Aussi pour soutenir Nath parce que la pauvre… pour un début… 6 h de dédicace avec juste une micro pause… C’est à vous dégoûter du concept même de la dédicace !)

 

 

Donc comme Obelix qui revient au chaudron (alors qu’il a pas le droit parce qu’il est tombé dedans quand il était petit), je me suis refait le pèlerinage (plus court quand même… ben ouais, je suis pas complètement dingue non plus… quoi que …)

 

 

Et j’ai demandé à Nath une dédicace pour mon grumeau à moi sur son carnet de dédicace Disney trademark dont elle est si fière !

 

 

 

Le carnet tout joli (je sais c'est discutable! Attendez d'être une petite fille avant de juger !)

 

 

 

 

Et la super dédicace que Alice elle va la collectionner parce que le chat Bouboule c'est collector !

 

Ouais je sais... l'orthogarphe est discutable... mais le chat est très réussi !

 

 

 

J’ai poliment dit au revoir (oui, j’ai une éducation irréprochable !) et j’ai laissé notre bouffon entre de très bonnes mains !

 

 

OUALA



28/09/2009
59 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour