Les pensées du RIKKO 8

 

Il m'est venue une pensée toute toromachinesque qui ne me lasse pas de m'étonner !

 

Non pas que la consonnance latinisante de "Rikko" me porte au génocide des bovins, fussent ils sévèrements membrés; non, mais plutôt (comme le chien) parce que les infidélités des femmes à la vertue discutable mais délectables ont tendance à créer à tour de bras (ou à tour de jambes si vous me pardonnez cette licence anatomique) des individus qu'il faudra bien se résoudre à classer dans la catégorie des cocus !

 

Et qui dit cocu dit corne !

 

Donc : la pensée du jour

 

Il vaut mieux prendre le taureau par les cornes

que les cornes dans le cul !

 

J'au conscience de la crudité de mon propos, mais bon... c'est pas fô par ailleurs !

Bonsoir !



24/03/2010
7 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour