Quelle andouille ? (07/08/09)

 

 

NOTRE DEVISE : On ne dit pas n'importe quoi, n'importe comment !

 

Andouille !

 

 

 

Oui, aujourd'hui nous nous pencherons avec attention sur le cas de l'Andouille !

 

 

AA Nous ne parlons pas ici de l'idiot du village ou de Tonton martin qui adore une fois qu'il est saoul danser sur la table en chantant des chansons paillardes.

 

 

Que nenni. Nous nous pencherons dans un élan (naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan pas un caribou !) de soif scientifique sur le cas gastronomique de cet improbable saucisson qui fait la joie de nos palais qu'ils fussent buccaux ou républicain (et oui, même nos représentant élus ont le droit de manger, si le cœur leur en dit de l'andouille française, dans une assiette de Sèvres avec découvert l'Amérique….. plouf plouf … avec des couverts en argent ! Je referme donc cette républicaine et démocratique parenthèse)

 

 

AALe sujet qui nous préoccupera aujourd'hui relève cette comparaison étonnante, qui, pour tout dire est parfois sujette à caution voire à erreur bien regrettable, je parle bien entendu de la similitude frappante mais pas tant que ça entre la triste Andouille de Vire à ma gauche et la traditionnelle et délectable Andouille de Guémené à ma droite !

 

 

AAD'aucun, esprit chagrins, voudraient voir dans cette introduction un parti pris, et pour tout dire un certain chauvinisme régionalisant ; un certain penchant pour la bretonne face à la normande sous prétexte que je place l'une à ma droite : main noble et toute de grâce, tandis que la normande est à ma gauche, du côté diabolique, vile, la main avec laquelle on ramasse le caca quand on n'a pas de pelle sous la main !

 

 

Il n'en est rien bien sûr !!!

 

 

Honnêteté scientifique et probité ayant toujours été l'apanage des chercheurs du Portanawak Research Center, vous aurez compris que la position droite ou gauche n'a que peu d'importance. Si j'avais par ailleurs (si j'ose dire) proposé de mettre une andouille devant et une andouille derrière pour être parfaitement équitable quand à leurs positions respectives, j'aurai entendu fuser rire et calembour à propos d'y celle l'andouille qui se serait trouvé si proche de mon postérieur que…. Bon passons !

 

 

AAMaintenant que le tableau est dressé, penchons nous aimablement sur les charcuteries sus nommés, et comme nous ne reculons devant aucun  procédé multimédia, amusons nous même à présenter les sujets sous forme de photographie dont la beauté le dispute à la qualité si on fait abstraction de l'odeur (je ne dirais pas que l'andouille de Vire pue… ce serait mesquin !).

 

 

 

Voici donc ci-dessus et dans toute sa beauté charcutière les sujets qui nous préoccupent.

Je précise pour les végétariens, et autre croque céleri, que c'est bien la Vire à gauche et la belle de Guémené à droite… On ne m'accusera de rien, ce n'est pas moi qui ai pris la photo (nananèreu !)

 

 

 

AAQue remarque-t-on ?

 

Evidement, votre œil exercé a remarqué que la structure des deux andouilles est foncièrement différente !!! Seule une andouille ne l'aurai pas remarqué !

 

 

 

AAPenchons nous sur le modèle normand :

 

 

A l'égal de ce peuple brouillon et vile dont le seul but fût de nous voler des Mont St Michel et envahir Paris si Sainte Geneviève ne s'étais pas interposé présentant son doux sein à la honteuse et barbare horde de l'envahisseur drakarisé, la structure de l'andouille de Vire ne ressemble à rien !!!

 

 

Tout juste à un assemblage hatif et mal foutu de morceaux de boyaux gras…. Ce serait à pleurer si l'on ne se doutait que le normand, fort peu habile de ses mains, ne saurait produire quelque chose ressemblant de près ou de loin à quelque œuvre artistique…

 

 (rappel historique : même la tapisserie de Bayeux, fleuron de l'art médiéval normand qi nous raconte entre autre mais en détail la fameuse bataille d'Hastings, celle où les archers anglais capturés ont eut les doigts tranchés, ce qui nous amène à la symbolique du doigt d'honneur!  La vulgarité normande n'est donc pas, vous l'aurez compris limité à l'andouille !)

 

 

 

La fameuse tapisserie :

(C'est joli mais bon… on fait mieux !)

 

 

 

 

Plus drôle : la version animée ! (on ne se refuse rien ici !)

 

 

Donc, pour revenir à nos cochonnailles, faute de s'insurger contre cette immonde charcuterie, car là n'est pas le débat, nous avons sans nul doute démontré que personne ne pourrait avoir envie de manger ça !

 

 

 

Ben non… forcément ça fait pô envie … ne mentez pas !

 

 

 AAPenchons nous maintenant sur le modèle breton :

 

 

Ha ben ouais !!! Là tout de suite c'est la classe ! Drôlement savoureux, très joli, ces cercles concentriques sont à n'en pas douter une expression du bon goût qui ne manquât pas d'inspirer  les plus grands artiste comme Kandinsky  ou Claude Tousignant dans Rythmiques Stochastiques…ça ne s'invente pas !

 

 

Voilà un Kandinsky… c'est pô de la merde !

 

L'andouille de Guémené est une muse moderne !

 

 

Par ailleurs, l'andouille est tellement intrinsèque à la nature bretonnante qu'elle fait l'objet d'un presque culte de la part de la  Confrérie des Goustiers de l'andouille de Guémené-sur-Scorff.

(Le Scorff étant un cours d'eau très joli mais c'est pas le sujet ! )

 

 

 

 

Regardez ces braves gens dans leurs splendides costumes !!! C'est pô de la gnognotte ! ça sent bon la tradition et l'amour des choses bien faites !

 

 

Et puis plutôt que d'en faire un panégyrique que l'on qualifierait d'inique (ta mère ! Désolé, j'ai pas pu résister) je vous invite à aller la rencontrer ICI ! (La poésie de cette description m'émeut l'âme malgré la rigueur scientifique dont je fais montre avec acharnement comme vous aurez pu le constater depuis le début de ce communiqué !)

 

 

Voilà !

 

 

Je crois que tout est dit !

 

 

AAMaintenant, nous ne serions pas complet si nous ne faisions pas le point sur cette expression belge que l'on retrouve fréquamemnt et qui (c'est Baudouin qui l'a dit) se réfère par moquerie à l'andouille de Vire :

 

Être plein comme une andouille = être fin saoul ! (comme Tonton Martin)

 

 

 

Cette expression a été popularisée par Martine bien sûr, mais elle est connu depuis fort longtemps, j'en veux pour preuve ce clip du XVIIIème siecle !

 

 


KariKollgang - Plein comme une andouille
envoyé par Marie02440. - Plus de vidéos fun.

 

 

 

 

Je pense que nous avons été assez complet sur le sujet !

 

Bonsoir !

 

 

 

C'était un communiqué du Portnawak Research Center



07/08/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour