The very incredible story...la FIN !!! [29/01/09]

 

Comme disais un célèbre écrivain contemporain, même les pires choses ont une fin !!!

 

Voici donc aujourd'hui le dernier épidode la vie trépidante du Reuri !!!

 

Si si c'est la fin n'insistez pô !

 

 

SUITE ET FIN 

 

Arrivant tala gare, à cause de la liaison qu’elle entretenait étant jeune avec un graisseur de roue, elle se rend d’instinct vers la consigne 72, parce qu’elle connaît bien les lieux. Et c’est d’un bip bip aïe ! putain ! j’m’ai pété un nong’ bip, calculé et réfléchi qu’elle actionne l’huis libérant par la même les billets de fusée tant convoités.

 

Debbie : Yahou, les billets on les a !! On fait les valoches et ZOU !

 

Le reuri : ok, mais pour rejoindre mon maitre le facteur, c’est vachement loin !!

 

Le trappeur qui passait par là (alors que le furet non) : je savais bien qu’il y avais une version internationale, et j’en apporte la preuve sous forme de la morale de cette histoire qui n’a déjà que trop duré….

 

En effet : IT’S A LONG WAY TO TYPE AU REURI !

 

Voilà, c’est ça la morale de l’histoire : It’s a long way to Tipperary … j’ai un peu honte, mais c’est là et seulement là que je voulais en venir.

 

Pour entendre cette chanson improbable et vous régaler de ces paroles dont la simplicité le dispute à la supériorité des français sur les outremanchiens (surtout quand il faut chatouiller les filles !!!) c'est juste ICI

 

 

Ou alors c'est juste en dessous là :


Découvrez Ingfried Hoffmann!

 

 

Pour les anglophobes convaincus, j’ai même trouvé la version en MAORI de cette chanson dont l’intérêt ne vous échappera pas !!!

 

He roa te wä ki Tipirere
He tino mamao
He roa te wä ki Tipirere
Ki täku kötiro

E noho Pakitiri
Hei konä Rehita Koea
He mamao rawa Tipirere
Ka tae ahau

 

 

FAIM

 

alors du coup je vais manger ... ben ouais !

 



30/01/2009
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour