4 : :Vous avez demandé Orange ? Veuillez ne pas devenir fou !

Je patiente toujours et encore... et c'est que le début d'accord d'accord!!!...

 

Je met ce billet dans ma rubrique VIOLET parce que c'est une couleur beaucoup moins vulgaire que l'Orange !)

 

- L'incompétence d'Orange : -

 

Résumé des épisodes précédents :

Bla bla bla... PC VIRUS holala mon dieu de fichtre, mais heureusement super nettoytor et hop plus de virus!

Mais il faut réisntaller le KIT WanadorangeFT...blablabla

Sur Ternet Iidée  : aller chez Orange chercher un nouveau KIT !!!

 

Chapitre III :                                  

 

Les grognasses, la banquière, la bonne et le petit pingouin...
(fable moderne)


 

    Fort de cette idée consistant à aller crier famine chez l'agence Orange ma voisine (celle qui jouxte presque mon logis), je me dirigeais presque guilleretement vers Y-celle l'agence... J'ai ptêt même fredonné une ou deux mesures de la danse des canards pour manifester ma joie... mais c'est pas sûr !

 

J'entre donc dans l'agence....

J'attends....
...
J'attends
...
J'attends
...
Je refredonne la danse des canards pour passer le temps (mais dans ma tête on a sa dignité tout de même !!!)



Une accorte jeune femme, plutôt bien mise me souhaite le bonjour et me demande ce qu'elle peut pour moi !
...


Perdu dans mes pensée galinacées, je bredouille un bonjour, renonce à prendre son invite pour autre chose qu'une invite commerciale et courtoise à m'approcher du comptoir, et affichant un vaste sourire, j'explique mon cas à Y-celle la gentille dame !

 

Je n'avais pas fini ma première phrase qu'elle déclare :
"Ha oui mais non, mais là c'est pas moi!!!..."

 

(Penser à ne jamais mettre le mot Internet dans la première phrase que l'on dit à une dame, cela risque de briser irrévoquablement et à jamais une idylle naissante!)

 

Et y-celle de dire : "c'est ma collègue, celle qu'est occupé qui s'en occupe mais là elle est occupée...."

Le fait qu'elle me rejeta ainsi, moi et mes propos, et probablement aussi à cause d'une telle pauvreté de vocabulaire, me décida à la mettre dans la catégorie des grognasses (et d'une).

 

Tandis donc qu'y-celle la grognasse se concentra sur une petite peau génante à l'index (un cuticule, mais je prépare le lecteur parce que sinon, il croit que je parle de trucs vulgaires...), j'attendis que la dame N°2 se libérat...

 


J'avoue, je me suis refais la danse des canards, mais je commençais à les imaginer à la broche ou bien laqués...

 

 

Puis, l'occupée fut désoccupé et s'occuppa de moi !

 

Je repris mes explications :

Bla bla... virus, bla bla, installation, bla bla Kit caduque, bla bla ... nouveau Kit merci...

Y-celle l'Orangiste (je dis ça exprès parce qu'elle arborais une croix autour du cou que même Madona aurais dit ... c'est vulgaire!) me dit :....Ha oui mais non, mais là c'est pas moi!!!...

(Et de deux dans la case grognasse avec petite tension dans l'arcade sourcillière...)

Elle me dit alors :
Ben votre problème Orange, c'est pas Orange C'est FT alors il faut aller chez FT !... passque nous on a pas ça ... hein Sylvie on a pas ça ?

 

... Limpide !

 

Et Y-celle la grognasse N°1 de dire : ha ben non, pour ça y faut aller chez FT...

o_O !!!

Je me suis pas énervé... j'aurai pu... Et j'aurais pu dire un truc du genre "Et pourquoi tu me l'as pas dis tout de suite pov' co**e si tu le savais!!!..."

J'ai préféré faire appel à mon calme olympien, demander où se trouvais l'agence FT la plus proche, puis suis sorti après que l'on m'ai répondu "que pas loin juste à côté à droite ..."

 

Pas plus de 100 mètres plus loin, me voici devant l'agence FT (je savais même pas qu'il y en avais une là...) ... Sur le trajet je fredonnais la danse des canards morts étranglés....

Agence FT...

J'entre... j'attends...

Plusieurs personnes "identifiés FT" assis en conversation avec des clients, une jeune fille derrière le comptoir les yeux rivé sur son ordinateur, une dame entre deux âges visiblement en train d'attendre aussi...

...

J'attends ....

...

J'attends

C'est la danse des canards morts étranglés... qui vont bientôt être éventrés...

"Ha ben si c'est comme ça ben vraiment pfffffffff...."

c'étais la dame entre deux âges qui soupirais et qui tentais d'attirer mon attention et peut être ma sympathie...

Moi : "Pardon ?

Elle : - Haaa ben dites donc, moi qui suis dans la banque, ben si c'est comme ça qu'on recevais des clients... ben hein... vraiment !

moi : .....

Elle : [MODE/j'en repasse une couche] Non parce que nous on a des audits et alors bon, on a intérêt à être poli, et tout et tout, mais ici hein !!!!... je m'comprends... pfffffff

moi : ..."


Oui... j'avoue, j'ai résité à l'envie de lui dire que la dernière fois que j'étais entré dans une banque j'avais été reçu comme un chien galeu sans pédigré et plein de puces... Et je me suis dis que comme ma paupière gauche commençait à tressauter, je sentais que la conversation risqait de tourner au vinaigre.....Et que banquière ou pas...

respire ... respire...

 

Pour ne pas m'énerver j'essayais un sourire de profonde tristesse et de comprehension à l'endroit de la banquière avant de vivement reporter mon attention sur autre chose...

 

Ce fut sur la bonne.

 

Y-celle la bonne; lusitanienne comme il se doit (avec moustache traditionnelle de rigueur) avec une blouse bleue à fine rayure en lycra promenais son chiffon sur les claviers, les téléphones, les écrans, les comptoirs en maugréant quelques strophes d'un Fado inconnu de votre serviteur...

 

Et pendant tout ce temps... j'attendais!

 

J'attendais et je me disais que ça devait pas être drôle pour elle de travailler au millieu d'autres qui travaillen,t qui la méprise, la voit à peine, prêt à la pousser pour qu'on voit mieux "ce superbe modèle, madame tous les points que vous avez, il vous coute que 17 euros, vraiment quelle affaire...")

 

....

 

J'attends....

 

...

 

La jeune fille du comptoir nous regarde, j'entends par là la femme entre deux âges et moi même (et probablement les 4 personnes arrivées entre temps et qui comme nous prenaient racine...) et lache :

 

"Je suis à vous tout de suite, je fini ma caisse...."

 

Cette phrase fort sybilline nous renseignait enfin sur ce qu'elle était en train de faire... assez peu sur notre temps d'attente...

 

... C'est la danse macabre des canards morts éventrés que l'on plonge dans le vinaigre...

...

 

Une porte 'sans issue" s'ouvre à la volée, un type "pas en tenu FT en sort", se plante devant la banquière et avec quelques politesse d'usage qui faisait ronronner Y-Celle l'auditée, la guide d'une main experte à quelques centimètre du coude, vers l'un des "coins assis" ou j'imagine qu'il va lui en vendre pour le prix d'un sous marin nucléaire (je me suis dis, sans aucune pitié : elle vas manger chaud la banquière!)...

 

J'attends...

 

Canard morts écrasés à pieds joint, pas dansent les canards, pas dansent !!!

"Monsieur ? (c'est la fille du comptoir qui me donnais du Monsieur)

 

la fille  : C'est à vous !

moi : - Bonjour, voilà, blablabla, virus, bla bla bla, agence Orange, bla bla bla, espace Wanadoo, bla bla bla bla ... kit de connexion  , merci... (j'aurais pu parler du FADO, mais j'ai senti qu'elle n'avait pas l'âme à la poésie ibérique)

la fille : ha...

....

Ben moi ce que je peux faire, c'est vous vendre un nouveau modem pour 1 euros, comme ça vous aurez les drivers du nouveau Modem...

Moi : et le kit de connexion ?

la fille : ben non, mais vous aurez les drivers...

Moi : mais j'ai un modem (Gégène) qui marche, j'ai les drivers, ce que je voudrais c'est un kit de connexion

la fille : ben ouais mais j'en ai pas, mais les modems ils sont biens... Mais ça va pas règler vot' probleme...

Moi : ben non, puisque c'est un kit qu'il me faut !

La fille : ben ouais....

...


...

Moi : on fait quoi ?

La fille : il faut appeler la hot line !

Moi : faisont ça !

La fille : Non... Vous rentrez chez vous et vous appelez la hot line, vous leur dites vot' probleme et ils verront si vous aurez un nouveau kit ou pas!

...

(canards morts dans des souffrances atroces)

...

Moi : Excusez moi mademoiselle... je suis allé chez Orange, qui me dit que le problème relève de France Télécom, c'est bien ça ?

La fille : oui c'est vrai !

Moi : (regard circulaire de droite et de gauche) Ici, c'est bien une agence France Telecom ?

La fille : OUi oui !

Moi : alors pourquoi je dois appeler la Hot line ?

La fille : parce que nous on peut rien faire, c'est un problème de spécialistes !

o_O !!!

Moi :... il ya une spécialisation en livraison de Kit d'installation chez France Telecom ? parce que je ne vois pas bien comment ils vont me dépanner si ma connexion ne marche pas...

La fille : ben ... ils vous enverront un CD par la POSTE !!!

(canards décédé dont le corps horriblement mutilé est trainé dans la boue par une bête immonde surgie des enfers !)

Elle griffone alors queqlquechose sur un bout de papier, le déchire et me tend le morceau de torche fion avec un grand sourire...

 

Je prends le... "bidule" et lis... Honnêtement je m'attendais à trouver un texte du genre :" Vite filez et prévenez la police, nous sommes retenus en otage par des plutoniens marxistes ..."

 

Mais il n'y avais que "39 00"

 

Moi : "39 00 ?

La fille  : - Ben ouais, c'est le N° de la Hot line... au revoir."

 

Elle tourne les talons et disparait par la porte sans issue...

 

L'écriteau sur la porte me rappelant avec ironie ma condition de client...

 

Je suis sorti de l'agence fort dépité, devant ma paupière tressautante dansaient des images de canard horriblement torturés que l'on trempais dans du plomb fondu...

 

Et là vous allez me dire : et le petit pingouin ?
C'est parce qu'en rentrant pédestrement en direction de mon logis, j'ai croisé un jeune geek avec un tshirt : I LINUX !

 

la suite dès demain...promis (avec un incroyable voyages dans des contrés où la main de l'homme a pas mis le pied !!! )




20/09/2008
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour